20/03/2012

Colfontaine: Des gens du voyage priés de partir

 

 

Certains arrivent, d’autres partent...(belga)

 

Le bourgmestre de Colfontaine a reçu, ce lundi, le chef d’un camp de gens du voyage qui s’est installé vendredi dans le zoning Schweitzer. Lucien D’antonio a exigé leur départ vendredi. À Mons, il y a quelques jours, un autre camp s’était aussi installé.

 

 

Le responsable a expliqué avoir obtenu l’autorisation de l’un des commerçants du zoning. Par la suite, il s’est avéré que le terrain sur lequel les caravanes se sont installées, à Colfontaine, n’était pas privé mais bien communal.

“ Le contact s’est bien passé. Je comprends bien que ces personnes ont des enfants, ils ont besoin d’un endroit où s’arrêter. J’ai pris en considération le fait qu’ils aient demandé l’autorisation avant de s’installer, mais ils ont été induits en erreur puisque le terrain est communal ”, dit-il.

Il est convenu que le camp quitterait les lieux vendredi.

“ Un rassemblement à lieu à Anvers le mois prochain. Ils voulaient rester ici jusqu’à cette date. J’ai refusé ”, explique Lucien D’antonio.

Mardi déjà, un autre camp avait dû quitter la Chaussée de Binche, à Mons.

Les gens du voyage ne détenaient aucune autorisation, un collège communal devait décider de leur accorder le droit de rester sur le terrain qu’ils avaient choisi d’occuper ou pas. Les membres du collège n’auront même pas eu le temps de statuer sur la situation, le camp est parti.

Les commentaires sont fermés.