30/06/2012

Attention aux tiques

Attention aux tiques: que faire pour éviter la borréliose de Lyme?

La borréliose de Lyme est une maladie infectieuse mais non contagieuse due à une bactérie transmise par les piqûres de tiques. Elle peut provoquer des troubles invalidants et douloureux, notamment neurologiques, articulaires et musculaires. La seule manière de l'éviter est de se prémunir des tiques, en particulier présentes en forêt.

tique.jpg

Le risque d'infection diminue fortement si la tique est ôtée peu de temps après la piqûre. En cas d'infection, le premier symptôme est une rougeur caractéristique, autour de la piqûre, qui peut s'accompagner de fièvre. Ces premiers signes - pas forcément remarqués par le patient, ce qui rend le diagnostic difficile - disparaissent ensuite d'eux-mêmes, ce qui ne veut pas dire que le malade est guéri. A ce stade précoce, un traitement antibiotique suffit généralement à venir à bout de la bactérie, ce que reconnaissent d'ailleurs même ceux qui contestent l'approche "officielle" des autorités sanitaires.

 

Méningite, paralysie faciale, …

En revanche, si la maladie n'est pas traitée à ce stade, elle atteint une phase secondaire, voire tertiaire, qui peut se manifester par une méningite, une paralysie faciale, une arthrite, voire des troubles cardiaques. Ces symptômes peuvent être très invalidants.

 

50.000 personnes infectées par an en Europe

Selon l'Institut Pasteur, la maladie est très largement répandue dans les régions tempérées et froides d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. On compterait 50.000 nouveaux cas par an en Europe. Il n'existe pas de vaccin contre la maladie de Lyme. Le vaccin Ticovac, recommandé aux bûcherons ou agriculteurs, n'agit pas contre la borréliose, mais contre l'encéphalite à tique, une autre maladie transmise par les tiques, mais due à un virus.

piqure de tique.jpg

29/06/2012

écran géant annulé, pour Italie-Espagne

Colfontaine: écran géant, pour Italie-Espagne, annulé suite à des incident “ assez sérieux ”

La fête peut parfois tourner à l’aigre... (E.G.)

La fête peut parfois tourner à l’aigre... (E.G.)

La Ville de Colfontaine annonce tristement qu’elle renonce à mettre un écran géant sur la place de Wasmes comme prévu, sur le conseil de la police boraine, suite à “ des événements assez sérieux dans la nuit de jeudi à vendredi à Frameries, à Quaregnon et à Wasmes. ”

Rédaction en ligne

Publié le Vendredi 29 Juin 2012 à 13h56

Voici le communiqué de la Ville.

“ Ce n’est plus un secret pour beaucoup de monde : l’administration communale avait l’intention d’installer un écran géant sur la place de Wasmes ce dimanche 1er juillet au cas où l’Italie atteindrait la finale de l’Euro de football. Cette initiative répondait à de multiples sollicitations de citoyens qui souhaitaient vivre le match dans une ambiance festive, sur leur entité.

Des événements assez sérieux se sont produits dans la nuit de jeudi à vendredi à Frameries, à Quaregnon et à Wasmes, incitant la police boraine à poser des réserves appuyées quant à la sécurité dans le cadre d’un éventuel rassemblement dimanche. A plus forte raison que des réactions négatives ont aussi été signalées dans le chef de certains riverains sur toute la zone boraine.

C’est donc très peiné que le bourgmestre Luciano D’Antonio a décidé de ne pas organiser de rassemblement de type écran géant sur la place de Wasmes ce dimanche. Toutes les mesures étaient prises au sein des services communaux pour que l’événement puisse se tenir, mais sur le principe de précaution qu’il doit adopter en son titre de responsable de la sécurité sur son territoire, il ne pouvait pas prendre le risque d’exposer la population. ”

 

27/06/2012

Infos FGTB pour les ex-travailleurs Bell Tel

La FGTB a proposé une séance d'informations, hier après-midi, aux anciens travailleurs de Bell Telephone, Alcatel ou autres Geminus. Le but est de pouvoir apporter à ces ex-travailleurs tous les renseignements concernant leurs difficultés ainsi que leur faire connaître leurs droits, les procédures et les démarches à effectuer auprès, notamment, du Fonds des Maladies Professionnelles.