01/11/2012

Administration Communale de Colfontaine Fermetures de l'Administration Communale et collecte des déchets

A l'occasion de la célébration de la Toussaint, l'Administration Communale sera fermée ces jeudi 1er et vendredi 2 novembre. La permanence du samedi 3 est maintenue de 10h à 12h, uniquement pour les cartes d'identité et pour l'état civil. Pour la même raison, les collectes d'ordures ménagères et PMC programmées le jeudi 1er novembre seront reportées au vendredi 2.

18/07/2012

Expulsée de chez elle, Zoulika menace de mettre le feu à sa maison

Expulsée de chez elle, Zoulika menace de mettre le feu à sa maison

Après une heure de dialogue, Zoulika est sortie d’elle-même. C.M.

Après une heure de dialogue, Zoulika est sortie d’elle-même. C.M.

Hier matin, l’habitante d’une maison de la rue Garcia Lorca à Colfontaine se retranche chez elle et menace d’incendier sa maison. Expulsée, elle refuse de laisser rentrer l’huissier chez elle. Après une heure de dialogue avec la police, elle sort d’elle-même.

Hier matin, l’habitante d’une maison de la rue Garcia Lorca à Colfontaine se retranche chez elle et menace d’incendier sa maison.

Expulsée, elle refuse de laisser rentrer l’huissier chez elle. Après une heure de dialogue avec la police, Zoulika sort d’elle-même.

Ingénieur en biochimie, l’occupante de la maison qui a bien failli partir en fumée venait de perdre son papa quelques jours auparavant. Depuis plusieurs mois, elle n’était plus en mesure de payer son loyer. Selon sa voisine, Zoulika avait placé de nombreux foyers dans la maison afin d’y mettre le feu en cas d’intrusion.

Incendie à Wasmes: la justice penche pour la thèse du suicide

Incendie à Wasmes: la justice penche pour la thèse du suicide

La voisine a appelé les secours. L. J.

La voisine a appelé les secours. L. J.

Lundi soir, rue du Pachy à Wasmes, Colette Gondry, 56 ans, avait péri dans les flammes malgré l’intervention de ses voisins. La victime a été autopsiée ce mardi. La justice penche pour la thèse de l’acte volontaire. Aucun tiers n’est intervenu dans son décès.

Suite à l’incendie de la rue du Pachy, à Wasmes, la justice avait décidé d’ouvrir une enquête. L’occupante des lieux, Colette Gondry, était en effet décédée dans des circonstances jugées interpellantes. Un expert du parquet était descendu sur place. Le corps de la victime a quant à lui été autopsié ce mardi, en fin de journée. “ L’autopsie n’a pas révélé l’intervention d’un tiers dans le décès, explique Christian Henry, procureur du Roi de Mons. Des expertises médico-légales sont encore en cours, mais sa mort semble bien liée à l’émanation des toxiques, dans l’incendie. ”

Un incendie qu’elle pourrait avoir allumé elle-même. “ Des lettres, non signées, ont en effet été retrouvées, continue le procureur du Roi. Elle y faisait part de son attention de mettre fin à ses jours. ” Ces mots avaient été trouvés par une voisine sur le pare-brise de la voiture de la victime, devant la maison.

Wasmes (Colfontaine): une dame de 56 ans meurt dans un incendie

Ce lundi soir, il était environ 22 h 45 lorsque les pompiers de Mons sont intervenus dans la rue du Pachy à Wasmes où un incendie s'était déclaré dans une maison.

Le feu a pris à l'étage. Les pompiers n'ont rien pu faire pour sauver une dame qui se trouvait dans une chambre. L'habitante, âgée de 56 ans, était déjà morte au moment de leur intervention. On ignore l'origine de cet incendie.

La maison était habitée par la fille et le petite-fille de la victime, qui toutes deux étaient absentes au moment du drame.
La police de la zone boraine a constaté les faits. Lucien D'Antonio, bourmestre de Colfontaine , s'est également rendu sur place.
 

Incendie à Wasmes: Olivier Thomas a tenté de sauver sa voisine, sans succès

Il a tenté de sauver la victime. L. J.

Il a tenté de sauver la victime. L. J.


Madame


Colette


GONDRY



(56 ans)
Wasmes,
lundi 16 juillet 2012
Funérailles et Fleurs Coton-Hanot


 

C’est peu après 22 h que le feu s’est déclaré ce lundi, rue du Pachy à Wasmes. Colette G., 56 ans, n’a pas survécu. Un voisin, Olivier Thomas, a tenté de la sauver. Il est monté à l’étage, mais les flammes et la chaleur lui ont barré le chemin de la chambre.

La victime, Colette G., vivait avec sa fille et sa petite-fille. Elles n’étaient pas là au moment du drame.