22/02/2012

Histoire de Wasmes

  • wasmes église.jpgWasmes [wam][1] (en wallon Wame-e-Borinaedje) est une section de la commune belge de Colfontaine, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

    C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Elle comprend les hameaux de Wasmes et Petit-Wasmes.

  • Étymologie

    L'antiquité du village se révèle notamment dans les titres qu'on lui donnait. Les formes les plus anciennes sont Wamium (flumen Wamii - 963), Guamioe (1095), Squamioe (1110) mais ce doit être une mauvaise lecture, Guasmoe (1103), Wamioe (1184) et Wamia (1181). En roman, le mot wasmes signifie les marais, les bas-fonds noyés et le mot vient du celtique wa wé, eau.

    Histoire

    On a découvert sur le territoire de Wasmes nombre de vestiges du passé, des urnes funéraires et des outils, des monnaies romaines, des vases et des fibriles en bronze.

    Le ruisseau principal qui traverse Wasmes, nommé rieu de Cocqfontaine, (rivus Gallifontis) rieu de Libeaupont, la Radde eau (l'eau rapide qui court rade, raide, dont on a fait de nos jours, le rieu des Rats d'eau !) Enfin, le rieu de Wasmes traverse un vallon aux bords escarpés et pittoresques. Il reçoit dans son parcours l'appoint d'autres petits cours d'eau, venant des fontaines situées au lieu-dit Funtenil (Fontenich 1298), Fontenoit (1310).

    Les terres « communes » de Wasmes étaient considérables. Elles servaient de pâturages, procuraient le bois à brûler aux Wasmois. L’agglomération principale se groupait surtout sur les deux versants du vallon. Les hameaux se sont établis plus tard. Outre Résignies, on trouvait en cette commune : le Petit Wasmes ; le Quesnoit (ou chênaie) ; la Platinerie, ancienne forge à martinet ; la Justice, à l’extrémité du territoire vers Hornu. Là se trouvaient les fourches ou gibet servant à pendre ou à attacher les condamnés des trois villages de Wasmes d’Hornu et de Saint-Ghislain, qui ne formaient qu’une seule juridiction seigneuriale, appartenant à l’abbaye de Saint-Ghislain. Le Cambril, place du Cambry, lieu où une rue, une voie, un ruisseau fait une courbe.

    En 1391, le manoir du Cambril situé derrière l’église de Wasmes appartenait à Jehan Gobert. La Place Saint-Pierre est un écart situé assez loin du centre, très peuplé. Parmi les principaux lieux-dits de Wasmes, notons : les Vanials ou Vaniouls (1298-1372) rappelant l’oiseau de ce nom, le vanneau, qui s’y trouvait jadis en abondance ; le chemin du Tour Notre Dame, rappelant la célèbre procession de la Pentecôte de Wasmes ; le Moulin de Biaumez (1372), c’est-à-dire, Belle demeure ; la Maladrie, vers les bouleaux de Wasmuël ; les champs des Gonthières, de la Croix Saint-Eton, Croix Hubert et Larges Fossés, de la Court rappelant la grande et magnifique ferme que les moines de Saint-Ghislain possédaient en ce village; ceux de Watehaye, de Berchon, des Hauts Chênes, du Bahu, de Montigny, de l'Épinette, des Sauvelons des Longues Bornes.

     

07:40 Publié dans Wasmes | Lien permanent | Commentaires (0)